FR EN

 
 
 
 

Contrats franais

Du 01/03/2003 au 01/03/2003

Sénat - Evaluation pour la France des conséquences de l'augmentation de l'effort de R&D

Institut coordinateur : Le Sénat

Pour parvenir aux objectifs décidés lors du Conseil européen de Barcelone, en mars 2002, des investissements supplémentaires sont nécessaire pour faire passer les dépenses de R&D dans l'Union Européenne de 1,9 % du PIB à 3 % du PIB.

 

Ce projet vise à évaluer les conséquences macroéconomiques d'un effort supplémentaire de recherche, conséquences qui résultent de phénomènes complexes mis en évidence par les théories de la croissance et les travaux empiriques sur les incidences des innovations sur la productivité des facteurs, la compétitivité, l'emploi.

 

Le modèle macro-économétrique européen NEMESIS permet de cerner ces différents mécanismes économiques et leurs interactions et d'en évaluer les conséquences en termes de croissance, d'emploi, de besoins de chercheurs et de déficit des administrations publiques. L'analyse est conduite à un niveau sectoriel détaillé (trente secteurs d'activités) pour quinze pays européens, niveau de détail indispensable pour juger des effets de la R&D.

 

 
 

> Tous les contrats